fbpx

Bébé mord mes tétons : pourquoi et que faire ?

Les causes

Toutes celles qui ont déjà eu des crevasses d’allaitement savent à quel point la douleur localisée au niveau des tétons peut faire atrocement mal.

Je tiens d’abord à te dire, en introduction, qu’un bébé ne peut pas téter et mordre en même temps. Ainsi, quand il le fait, ce n’est pas lié aux mouvements de succion. C’est un geste bien séparé.

La poussée dentaire

Eh bien, quand vient l’heure des poussées dentaires, ton bébé peut être amené à leur donner des coups de mâchoires. J’ai bien connu cette vive sensation qui tiraille, d’un coup sans prévenir. C’est un véritable choc.

Déjà, tu dois savoir, si ce n’est pas déjà le cas, que les éruptions dentaires, c’est aléatoire d’un enfant à l’autre. Si certains peuvent avoir des dents très tard, d’autres au contraire verront leurs premières dents apparaître en avance.

Il y a un calendrier bien précis, un ordre global et basé sur des généralités qui existe. D’ailleurs, en voici l’illustration :

Tout cela pour te dire que tu peux avoir un bébé non conformiste qui fera ses dents prématurément. Il est donc important de prendre cela en compte afin de ne pas écarter cette cause quand bébé se met à mordre tes seins.

Le réflexe de morsure du nouveau-né

Autre potentielle raison, c’est ce fameux réflexe de morsure qu’on les nouveaux-nés, parfois.

Sache que ce réflexe ne porte pas cette appellation pour rien. Le mouvement produit par sa mâchoire est involontaire. Bébé ne fait donc pas exprès de mordre, dans ces cas-là.

Le rhume du nourrisson

Une autre cause possible, c’est quand ton bébé a un rhume. Le fait d’avoir le nez obstrué vient le gêner pour respirer, et entraîne, parfois, un autre réflexe de morsure.

L'endormissement

Quand ton bébé s’apaise au sein et qu’il commence à trouver son sommeil, il relâche sa mâchoire et s’il ne se retire pas de lui-même, peut la refermer sur tes tétons. 

Quand un bébé est tout petit, la sensation n’est pas violente, passant même inaperçue. Mais plus il va grandir, plus les dents vont pousser et donc ce type de morsure peut arriver fréquemment.

Certaines mamans pensent qu’il est important de laisser bébé faire, parce qu’il leur semble naturel d’apprendre la façon dont leur bébé se positionne au sein. 

Personnellement, je ne suis pas entièrement d’accord avec ça. Il est vrai qu’il est nécessaire pour bébé de tâtonner et de trouver une place dans l’espace et l’environnement qu’il occupe, et même dans la relation avec sa mère. Mais je ne trouve pas que le sujet soit approprié ici.

Le fait qu’il soit amené à avoir ces réflexes de morsure aux tétons peut être contrôlé.

Je pense que c’est le mieux à faire, et ce pour deux raisons :  

  • pour le confort de la mère
  • pour lui apprendre les limites 

Il y a là une notion d’échange entre deux individus qui s’aiment et se respectent l’un l’autre. La mère et son enfant, en allaitant, sont reliés par une sorte de fusion profonde. Mais ils n’en restent pas moins deux êtres bien distincts.

Comment éviter les morsures pendant la tétée ?

Le cri

Déjà, pour limiter la souffrance que tu peux ressentir, tu peux serrer ton bébé contre ton sein.

C’est paradoxal, car la plupart des femmes auront le réflexe de se retirer brutalement. Mais tirer sur un mamelon avec des dents qui le piquent, je te laisse imaginer… il n’y a rien d’agréable là-dedans !

Quel que soit l’âge de ton bébé, pousser un petit cri aigu en témoignage de ta douleur physique, ou lancer un « aïe » ferme, sont de bons moyens de faire savoir à bébé qu’il ne peut pas continuer.

L'attention

Ton bébé peut te mordre pour manifester un besoin d’attention

Pour ma puce, je ne suis pas toujours en train de la regarder quand je lui donne à téter. Au début, j’y passais des heures, j’aimais la regarder s’endormir contre moi, sentir sa chaleur, plonger mes yeux dans les siens. C’était nouveau et sublime

Mais peu à peu, j’ai eu tendance à m’occuper autrement plus souvent pendant ces moments-là (en lisant, regardant la télé, etc…). Ce n’est pas forcément le top du maternage proximal, mais bon, je sais aussi que si toutes ne le crient pas haut et fort, beaucoup le font.

Bref, je termine là mes tergiversations auto-culpabilisantes et j’en reviens à l’attention. C’est une chose précieuse que ton bébé peut te réclamer en te mordant. Il aura trouvé par ce biais un moyen de t’appeler à lui/elle. Alors redouble de caresses, de regards, de mots doux. Et vois ce que ça donne lors des tétées qui suivront celles où il/elle t’a mordue.

Repérer les fins de tétée et enlever bébé du sein avant son endormissement

Pour cela, tu peux lui insérer ton auriculaire au coin de sa bouche afin de lui écarter sa mâchoire. 

Cela va lui permettre de se détacher doucement. Si ton bébé a tendance à mordre au moment de l’endormissement, tu éviteras ainsi bien des tribulations.

La prise au sein en début de tétée

Voilà un élément essentiel à prendre en compte. Il ne faut pas oublier de veiller à ce que ton bébé ait bien la bouche grande ouverte en début de tétée et qu’il ait dans sa bouche la majeure partie de ton mamelon.

Bien positionné, il aura plus de difficultés à mordre. Ainsi limité, il pourra perdre cette fâcheuse habitude plus vite.

L'importance de la communication

Lors des morsures, serrer les dents ne sera pas utile, puisque ton bébé ne comprendra pas que tu souffres. De nature, il n’a pas du tout conscience que ses mordillements peuvent te faire mal. Il faut donc qu’il l’apprenne.

Si tu as un visage crispé, que tu tais ta douleur en grimaçant alors que ton bébé ne te regarde pas, cela n’aura aucun impact.

S’il te voit et que tu n’expliques pas, il va se sentir dérouté.

Le mieux est de communiquer, même s’il est encore tout petit et que tu penses qu’il ne peut pas comprendre. Car à n’importe quel âge, ton bébé peut saisir les émotions, et même les mots, l’intonation…

Il est vital d’instaurer avec lui, dès le plus jeune âge, un échange perpétuel. Et cela passe en partie par le langage, qu’il soit oral ou corporel.

Dis-lui donc bien que quand il te mord, tu as mal, et qu’il doit apprendre à ne plus reproduire ce geste. 

Il te faudra trouver le juste milieu pour le faire comprendre à ton bébé. Il se peut que de voir une réaction excessive, si tu te mets d’un coup à crier et à pleurer, puisse l’impressionner au point qu’il se refuse à téter. C’est rare, mais possible.

Si tu étais confrontée à cette éventualité, ne te décourage pas et propose-lui à nouveau le sein jusqu’à ce qu’il le reprenne. Parle beaucoup, insiste sur le fait qu’il a toujours le droit de téter, que ce n’est pas parce qu’il ne peut pas mordre que tu refuses qu’il tète aussi. Il finira par revenir à ses premières amours.

Surtout, ne te mets pas à rire après un choc de morsure pour éviter qu’il ne réagisse de cette façon. Cela pourrait l’encourager à recommencer, imaginant qu’il s’agit d’un jeu.

Enfin, offre-lui un anneau de dentition, un collier d’allaitement ou un autre objet à mordre à la place. Ce sera un super moyen de lui apprendre les limites en douceur.

S'entourer pour mieux comprendre

Je reste persuadée qu’un allaitement qui se déroule bien, c’est un allaitement accompagné.

Tu dois pouvoir partager ton expérience pour être aidée, si tu as des difficultés à identifier la cause des morsures de bébé durant la tétée. 

Pour trouver des solutions tout en restant apaisée, rejoins la famille des petits cocons sur facebook et inscris-toi à la newsletter.

Tu recevras les bons plans, ainsi que des conseils mis en lumière par des cas pratiques pour vivre ton allaitement en toute sérénité. A bientôt ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *