fbpx

Le change physiologique

Tu changes ton bébé tous les jours et chaque nuit à bon nombre de reprises. Et tu procèdes peut-être comme la plupart des mamans mal informées, c’est-à-dire la majorité de la population.

Il y a une technique de change qui se transmet depuis des générations, de mère en fille, ou tout simplement par observation d’autres mamans qui ont eu un enfant avant nous.

Nous reproduisons ces gestes machinalement, sans vraiment nous poser la question des conséquences que cela peut avoir sur le bébé.

Changer un bébé selon la méthode traditionnelle : les effets sur l'enfant

Ce mouvement routinier consiste à soulever les pieds de bébé pour lui surélever les fesses

Ensuite, nous passons un coton imbibé de lotion nettoyante, de liniment oléo-calcaire, d’eau… Bref, ce point-là est plus spécial puisque chacune a sa technique.

Puis, nous nettoyons bébé et hop, une nouvelle couche ! Rebelote, nous soulevons ses fesses en étirant les pieds et en hissant ses jambes jusqu’à pouvoir passer la couche dessous.

C’est ce geste, lors du change, qui est le plus indélicat pour ton bébé. Pourquoi ?

Parce qu’en procédant ainsi, tu vas forcément tirer sur ses hanches et en répétant ce mouvement plusieurs fois par jour durant des années, ce n’est pas bon

Sa morphologie est en plein développement. Ton bébé reste fragile et l’impact sur ses hanches peut entraîner un déplacement du bassin et des douleurs articulaires autour de cette zone.

Dans le corps, tout est lié. Les conséquences peuvent donc s’étendre au dos, aux jambes… Sur le long terme, ton bébé pourrait avoir tendance à développer de mauvaises postures comme la fameuse position W ou tailleur inversé.

Voilà, quand ils font ça, ils sont très mignons, mais il ne faut pas les laisser faire, pour les mêmes raisons physiologiques.

Le change physiologique, au top pour le bébé

Avec cette méthode, ton bébé sera donc préservé de ces effets néfastes à long terme.

C’est un coup à prendre, puisqu’il ne faut pas davantage de temps que pour le change que tu as l’habitude de pratiquer.

Mais c’est mieux, beaucoup mieux, alors je te conseille de corriger de suite cette habitude.

Tu trouveras la fiche méthodologique à afficher au-dessus de ta table à langer juste ici 

Et maman dans tout ça?

Maintenant que la technique du change n’a plus de secrets pour toi, je t’invite à faire attention à ta propre posture (ou celle de papa), afin de t’éviter aussi des douleurs inutiles.

Oublie le change express à moitié tordue en mode ninja, le dos bombé et en rotation. C’est tout ce qu’il ne faut pas faire ! Donc pas de change en bord de canapé alors que tu es assise au centre par exemple…

Tu peux donc te mettre debout devant la table à langer, en gardant une main sur le ventre de ton bébé s’il a tendance à s’agiter et vouloir explorer le monde tout autour.

Ou alors, si tu le changes sur le lit, agenouille-toi devant le lit -non, ce n’est pas pour faire une prière- et réalise le change sans avoir besoin de lever les bras.

L’essentiel à retenir est que ton dos reste bien droit et que tu sois face à ton enfant.

Le plein de bons plans

Et pour continuer de recevoir le plein de bons plans pour ton allaitement ou l’évolution de ta vie de maman, n’oublie pas de t’inscrire à la newsletter.

Tu recevras aussi des promos exclusives sur la boutique et une bonne dose de positivité. Et tu le sais, quand on est maman, on en a besoin…