fbpx

Bébé et animaux domestiques

Ton chien fait de l’agility en sautant au-dessus de ton bébé pendant qu’il tète ? Ton chat vient s’étaler contre son visage ou ton sein durant ces moments-là ? Ou peut-être attends-tu l’arrivée de bébé, encore lové dans ton utérus, et que tu appréhendes la rencontre de ton animal et bébé après sa naissance ?

Dans ce cas, cet article est fait pour toi.

Tu préférerais sûrement éviter les poils dans la bouche de ton bébé à l’heure de la tétée. Légitime ! Car même si tu adores ton/tes animaux de compagnie, ce n’est pas très agréable, ni très propre pour ton enfant.

Mais le contact entre un nouveau-né et des animaux, quel qu’il soit, soulève davantage d’interrogations.

Et si je te disais qu’il existe des petites astuces pour éviter ces désagréments ?

Les risques pour un bébé en contact avec des animaux de compagnie

Un nourrisson est plus fragile pour de multiples raisons :

  • des défenses immunitaires réduites par rapport à l’âge adulte (bien aidées tout de même grâce à l’allaitement exclusif)
  • une sensibilité aux infections plus importante
  • une dépendance absolue à ses parents 
  • une incapacité à se défendre physiquement

Les dommages médicaux les plus référencés par la présence et le contact des animaux sont les suivants :

  • les allergies (surtout les risques de l’asthme du nourrisson qui augmenterait de près de 5%)
  • les zoonoses non-alimentaires (teigne, toxoplasmose, pasteurellose…)
  • les asphyxies, morsures et griffures (45% de ces accidents impliquent des jeunes enfants de la naissance à 5 ans).

Chacun sa place

Dans bon nombre de foyers en France, l’animal domestique a pris une place prépondérante, presque humaine.

Il n’est pas rare de voir une grand-mère appeler son chien « mon bébé », l’habiller, lui acheter un canapé, voire même l’amener chez le psychanalyste (bon, si, là, c’est quand même un peu plus rare…).

Mais ce cliché ne s’applique pas seulement aux personnes âgées. Beaucoup de familles intègrent leur chien ou leur chat à part entière dans la famille, en l’humanisant. 

J’ai moi-même deux chiens et je ne sais que trop à quel point ils peuvent vite franchir les limites.

Mais, ils doivent comprendre, et ils le peuvent, que chaque membre de la famille a sa propre place.

Les habituer à des restrictions qu’ils n’avaient pas avant de voir arriver notre bébé dans le foyer a été un travail à faire

C’est donc tout à fait possible, sans qu’il n’y ait de jalousie de leur part ou en minimisant leur comportement à risque pour l’enfant.

Mais en prenant un peu de temps et d’énergie (choses qui manquent souvent aux jeunes parents d’ailleurs), nous pouvons parvenir à trouver un équilibre.

Cohabitation entre animal domestique et bébé

Je ne cherche pas à affoler les familles dont le foyer accueille un animal de compagnie. 

Il me paraît absolument nécessaire de le préciser. Pour cette raison comme pour d’autres, l’abandon d’animaux est encore trop fréquent. Alors que souvent, il suffit de suivre des règles simples d’hygiène et d’attention pour forger une harmonie.

Il est vrai que l’arrivée d’un bébé au sein d’un couple avec animaux domestiques génère des inquiétudes. Il y a une conscience de la part des parents à la formation d’éventuels problèmes redoutés. 

Comme dans toute situation inconnue, une peur, un inconfort, peuvent apparaître.

Il convient de les apprivoiser afin d’adapter son comportement au mieux pour que chaque membre de la famille puisse s’habituer à adopter de nouveaux gestes préventifs, sécuritaires.

La présentation du bébé à l’animal devra se faire en douceur. Chaque contact devra être surveillé, contrôlé, dans une ambiance agréable pour le chat, le chien ou autre, ainsi que pour l’enfant. Histoire que chacun puisse cerner que les moments passés ensemble sont une source de joie et non de stress ou de contrainte.

L'hygiène de vie

Il me semble utile de dresser une liste des règles d’hygiène de vie à appliquer au quotidien pour limiter la propagation des germes de l’animal (transmissibles à l’homme).

Tu peux la télécharger et l’imprimer pour l’apposer sur ton frigo ou ailleurs et la garder en permanence accessible chez toi :

Je ne saurais que trop te conseiller, bien sûr, de prendre soin de la santé de ses animaux.

Les brosser et les toiletter régulièrement est important.

Un traitement antiparasitaire et vermifuge devront être appliqués rigoureusement.

Si tu remarquais que ton animal avait un comportement inhabituel ou anormal, n’hésite pas à l’emmener chez un vétérinaire pour écarter toute maladie contagieuse de l’animal à l’homme et évidemment, soigner ton animal.

Un ménage fréquent (surtout sur les tapis et moquettes), et le lavage des ustensiles du quotidien de l’animal devront être faits.

Et si jamais ton animal a son propre linge, prends soin de le laver séparément de celui du reste de la famille.

Si ton bébé n'est pas encore né...

Alors, je t’invite à suivre ces recommandations :

Si ton bébé est déjà né...

Juste après la naissance de ton enfant ou les premiers temps, voici une méthode à suivre :

Si tu as besoin de conseils supplémentaires, tu peux aussi faire appel à un comportementaliste animalier ou rejoindre un groupe facebook afin d’échanger sur le sujet. Celui de Cocon de Lait est We Milky Moms.

Pour recevoir d’autres infos pratiques autour de la maternité, n’oublie pas de t’inscrire à la newsletter. Tu recevras aussi des bons plans et promos VIP.

A très bientôt dans la famille Cocon de Lait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *